5 astuces pour améliorer votre certificat PEB

Pour obtenir un bon certificat PEB, il n’y a pas de miracle. Vous devez avoir une maison performante au niveau de la consommation énergétique.

Cependant il existe des moyens de gagner un ou deux labels dans l’échelle d’évaluation sans pour autant faire une rénovation complète de votre habitation.

Je vais donc vous expliquer 5 astuces qui vous permettront d’améliorer le résultat de votre certificat PEB. Si vous appliquez ces astuces, le certificat sera influencé positivement mais impossible de dire combien de label vous allez pouvoir gagner.

Cela dépendra de la configuration de votre habitation (maison ou appartement, volume, superficie de déperdition, système de chauffage, système de ventilation etc…).

Astuce n°1 : Le permis de bâtir ou permis d’urbanisme.

Si vous avez une maison datant d’après 1970, vous avez tout intérêt à montrer le permis de bâtir ou permis d’urbanisme.

En fonction de la date de construction, lorsque la présence d’isolant est inconnue dans les parois, vous pourrez parfois bénéficier d’une valeur par défaut plus positive.

Astuce n°2 : Avez-vous gardé des preuves de vos travaux ?

Si vous avez réalisé l’isolation de votre toiture, de vos murs ou de vos sols dans votre habitation, il n’est parfois pas possible de le constater sur place. Le certificateur PEB ne pourra donc pas en tenir compte.

Si l’isolant n’est pas visible sur place, l’astuce consiste à montrer des photos prises lors des travaux pour montrer que de l’isolant a été posé. Si l’isolant est visible sur les photos et que son épaisseur peut être prouvée, alors l’isolant sera complètement pris en compte.

voici un exemple de photos qui permettent la prise en compte d’un isolant et de son épaisseur dans le certificat PEB:

Si vous avez gardé les factures d’achat et/ou de livraison de vos matériaux, c’est bien sûr un plus.

Mais peut-être n’avez-vous pas gardé de telle preuve. Voyons alors l’astuce suivante.

Astuce n°3 : Que faire si vous ne savez pas prouver la présence d’isolant ?

Cette astuce parait peut-être un peu radicale mais elle est très efficace. Dans le cas où vous n’avez aucune preuve à fournir, la solution consiste à démonter pour visualiser la présence de l’isolant.

Il m’arrive de proposer de démonter une brique de façade pour voir l’isolant mais aussi le bloc porteur. Cela permet de prendre en compte :
– le type d’isolant
– l’épaisseur de l’isolant
– la lame d’air
– le type et l’épaisseur du bloc porteur. Si c’est de la terre cuite ou un blog Ytong, c’est un point positif supplémentaire.

En toiture, un petit trou à la scie-cloche dans la plaque de plâtre permet de voir facilement l’existence d’un isolant. Pour effectuer la réparation, il vous suffit d’aller chercher un peu d’enduit au brico et vous pourrez facilement recoller la rondelle de la plaque de plâtre.

Astuce n°4 : Isolez vos tuyaux de chauffage dans les pièces non chauffées.

Savez-vous qu’un tuyau de chauffage peut provoquer une surconsommation jusqu’à 30 litres de mazout par mètre courant par an ? (source Test-achat)

Ce qui veut dire que si vous avez plusieurs longueurs de tuyaux de chauffage situés dans des pièces que vous ne chauffez pas, vous pouvez, en les isolant convenablement, économiser jusqu’à 30 litres de mazout par an pour chaque mètre de tuyau de chauffage.

En général, la moyenne se situe entre 10 et 20 mètres de tuyaux non isolés. Cela peut donc représenter une économie potentielle jusqu’à 600 euros par an.

Même si 30 litres vous paraît un peu exagéré, prenez 10 ou 15 litres et multipliez par les longueurs de tuyaux non isolés dans les pièces non chauffées comme le garage, le grenier, les combles, une remise etc…

Au niveau du certificat PEB, cela a un impact surtout si les longueurs sont supérieurs à 2 mètres de tuyaux non isolés.

L’isolation des tuyaux ne devrait pas vous coûter plus de 100 euros si vous allez chercher l’isolant au brico du coin et que vous le placez vous même.

Astuce n°5 : la méthode radicale pour booster le résultat du certificat PEB

Nous venons de voir 4 astuces qui ne vous ont pas coûté plus de 100 euros. Cette dernière astuce est par contre un peu plus onéreuse mais beaucoup plus efficace.

Il s’agit d’isoler votre toiture ou le plancher du grenier. Cela vous permettra d’économiser entre 15 et 30 % sur votre consommation en chauffage. Tout dépendra bien sûr des habitudes de vie, du nombre d’occupants et de la façon dont vous chauffez l’habitation.

L’erreur que je rencontre souvent, c’est que l’isolation a été placée en toiture alors que le grenier n’est pas aménagé en pièce de vie.

Pourquoi est-ce une erreur ?

Un des principes fondamentaux d’une isolation performante, c’est de toujours placer l’isolant sur la paroi qui délimite le volume chauffé.

Dans l’exemple que je viens d’évoquer (grenier non aménagé), il aurait été préférable de placer l’isolant au plancher du grenier pour empêcher que la chaleur ne monte dans ce dernier. Vous évitez ainsi de chauffer un volume inutile (= votre grenier).

Le volume d’un grenier représente en moyenne, pour une maison 2 façades, 20 à 30 % du volume chauffé.

En plaçant l’isolation au plancher du grenier, vous économisez approximativement 20 à 30% de votre consommation en chauffage par rapport à une isolation sur la toiture.

Si vous voulez savoir comment vous pouvez isoler le plancher de votre grenier, n’hésitez pas à me le demander lors de ma visite. Je vous expliquerai comment vous pouvez réaliser cette isolation pour à peine 10 euros/m².

Un montant insignifiant quand on pense au gain que cela va engendrer au niveau de la facture de chauffage.

Voilà donc 5 astuces qui vont vous permettre d’améliorer votre certificat PEB mais aussi diminuer la consommation énergétique de votre habitation.

Si vous souhaitez réaliser un certificat PEB et avoir quelques conseils supplémentaires, il vous suffit de me laisser vos coordonnées en remplissant ce petit formulaire ci-dessous :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Sujet

Quel type d'habitation avez-vous à certifier ?

Besoin aussi d'un contrôle électrique ?
OuiNon

Votre message


Crédits photo : istockphoto.com
photo astuce 2 : source région wallonne.

Ce contenu a été publié dans conseil certificat PEB, Générale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *